Pas simple d’être jeune en 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Suite à l’interview télévisé d’Emmanuel Macron le 14 octobre dernier, les étudiants doivent respecter un certain nombre de nouvelles règles. A suivre même quand on est jeune.

Alors que l’épidémie de Covid-19 poursuit sa course, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi de nouvelles mesures. Au chapitre desquelles, le couvre feu est la plus emblématique.

Si la fermeture des universités n’a pas été retenue par le président de la République, le chef de l’Etat a évoqué la nécessité de limiter les rassemblements, limités à 6 personnes au plus.

Un nouveau geste barrière a été mis en avant : aérer les pièces pour ne pas favoriser la transmissions du virus en espace confiné. 

Enfin, il a précisé que les bénéficiaires du RSA et de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS, pour les chômeurs en fin de droits) toucheraient une aide de 150 euros, auxquels s’ajouteront 100 euros par enfant. Les bénéficiaires des APL toucheront, eux, uniquement la prime de 100 euros par enfant.

Qu’est ce que cela change pour les #DBStudents ?

D’abord, DBS ne va pas encourager les rassemblements festifs : Feria, soirées etc… Au contraire : la direction de DBS vous invite à être particulièrement précautionneux dans vos rapports sociaux, et de ne pas faire de soirées de plus de 6 personnes.

Ceci implique donc une refonte temporaire de la politique “savoir être” de DBS. 

Ensuite, DBS va s’assurer que le port du masque sera bien respecté dans son enceinte, et notamment pendant toutes les périodes d’autoformation. Vous pourrez – après avis de la direction pédagogique (il faut donc demander) – faire votre autoformation chez vous.

DBS s’assurera aussi que les fenêtres seront bien ouvertes entre chaque cours pour bien aérer les salles de classe.

Enfin, DBS met en place une veille documentaire sur le COVID dans votre workplace pour s’assurer que vous avez à disposition les bonnes informations sur ce virus.

Ce sont des petits aménagements, mais tous ensemble, on contribue à lutter contre ce virus.

Recevoir par mail toute l'actualité

En cliquant sur “Ok”, vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.