L'École du web, de la tech et de l'innovation

Diplômes reconnus par l’État de niveau 6 et de niveau 7

Les métiers du digital

Un secteur en plein boom

Toutes les entreprises, quelles que soient leurs tailles, se digitalisent.
Parce que notre objectif est de vous donner un métier, être diplômé de la DBS – Digital Business School, c’est pouvoir intégrer une entreprise et contribuer à sa digitalisation.

En effet, tous les profils ont leur place dans l’entreprise digitale : les chefs de projet, les créatifs, les marketeurs, les techniciens…

Le rythme des innovations oblige tous les professionnels à s’informer et à se « révolutionner » constamment pour lutter contre l’obsolescence. Savoir s’adapter est une qualité absolument nécessaire pour évoluer dans le monde digital.

Juste 2 chiffres :

  • 900 000 emplois vacants dans le numérique d’ici 2022 ;
  • 5% du PIB de la France en 2015.

Ainsi, DBS – Digital Business School forme aux nouveaux métiers digitalisés de l’école de commerce.

Les métiers de l'e-business

Les métiers du Commerce digital

Le chef de projet web/mobile a pour mission de définir, concevoir et mettre en œuvre de nouveaux services digitaux web et mobile ou d’améliorer l’offre produit existante dans le respect de la stratégie marketing de l’entreprise.

Le responsable e-commerce est en charge de développer les ventes online d’une site web. Il définit, établit et contrôle la stratégie à déployer. Il doit être à la fois expert du web et du commerce.

Le content manager est en charge des contenus sur le web (site web, application, blog, etc.) pour une organisation (entreprise, association, etc.). Il veille a produire des contenus en cohérence avec la stratégie marketing globale de l’organisation. Parmi les objectifs du content manager on retrouve l’optimisation de la relation client et du référencement.

Les métiers de la communication digitale

Le rédacteur web est en charge de produire des contenus sur internet (sites web, blogs, applications, etc.). Il maîtrise les techniques rédactionnelles web afin de générer de l’intérêt pour son contenu et d’optimiser le référencement de son contenu sur les moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing, etc.).

Le community manager est en charge de la communication de l’entreprise sur les réseaux sociaux et forums. Il a 3 principales missions qui sont la diffusion d’informations, l’interaction avec la communauté et la veille stratégique sur l’entreprise et la concurrence.
Curiosité, créativité et le sens de la relation clients caractérisent le profil de ce chargé de communication à l’ère digitale.

Le social media manager est la personne responsable de concevoir, déployer et analyser la stratégie de communication autour des médias de réseaux tels que les réseaux sociaux, les forums, les blogs, etc. Il peut, en fonction de la taille de l’entreprise ou de l’organisation, manager un ou plusieurs community manager.

Le responsable de la communication digitale est en charge de concevoir, de déployer et d’analyser la communication d’une entreprise ou d’une organisation sur l’ensemble des canaux digitaux (Publicité display, positionnement social media, etc.). Il doit veiller à la cohérence de sa stratégie avec la politique globale de l’entreprise en matière de communication.

Les métiers du marketing digital

​Le chef de produit web/mobile a pour mission de définir, concevoir et mettre en œuvre de nouveaux services digitaux web et mobile ou d’améliorer l’offre produit existante dans le respect de la stratégie marketing de l’entreprise.

Le responsable de la stratégie mobile est en charge d’adapter et de déployer la stratégie de l’entreprise sur les nouveaux canaux d’utilisation du web (smartphone, tablettes, etc.).
C’est un profil 360° qui doit maîtriser les techniques business (marketing, , communication, commerce, etc.) et les usages du web.

​Le traffic manager (responsable gestion de trafic web) a pour mission d’optimiser tous les leviers d’acquisition de trafic sur le web (référencement, partenariats…) afin de donner de la visibilité au site, de générer le maximum de trafic et de chiffre d’affaires.

Le responsable e-commerce est en charge de développer les ventes online d’une site web. Il définit, établit et contrôle la stratégie à déployer. Il doit être à la fois expert du web et du commerce.

Le content manager est en charge des contenus sur le web (site web, application, blog, etc.) pour une organisation (entreprise, association, etc.). Il veille a produire des contenus en cohérence avec la stratégie marketing globale de l’organisation. Parmi les objectifs du content manager on retrouve l’optimisation de la relation client et du référencement.

Les métiers des RH et de la Transformation Digitale

Le responsable de recrutement digital est en charge de déployer une stratégie de recrutement online. Il utilisera les réseaux sociaux pour diffuser des opportunités de postes ainsi que pour créer une notoriété de marque pour l’entreprise afin d’attirer les candidats.
​Il est à la fois expert du recrutement et maîtrise parfaitement les codes du web et des réseaux sociaux.

Le consultant en transformation a pour objectif d’accompagner l’entreprise dans sa mutation tant humaine que technologique. A ce titre, il doit manager les équipes dans la compréhension et l’acception des changements induits par le projet de transformation.

Le responsable des ressources humaines assure tout ou partie du développement et de la gestion administrative des ressources humaines pour une population donnée (fonction, site, établissement, région…). Il apporte son expertise RH aux opérationnels.

Le responsable formation définit, construit et pilote la politique de développement des compétences des salariés en lien avec les objectifs stratégiques de l’entreprise.
Le responsable développement des ressources humaines a en charge la conception, le pilotage et le suivi de projets RH transversaux, en relation avec d’autres fonctions ou départements de l’entreprise. Il est donc acteur et moteur de la transformation sociale de l’entreprise.

Les métiers tech

Les métiers du Big Data

Le Data Analyst traite les extractions de bases de données. Il les analyse et se charge de leur interprétation afin que l’entreprise puisse en tirer des améliorations business. Il est celui qui va permettre d’orienter les futures actions à mener.

Le consultant MOA a une mission d’interface entre les équipes métier et la maîtrise d’œuvre chargée de la réalisation technique du projet. En amont du projet, il aide le client à définir ses besoins, consigne les spécifications fonctionnelles et rédige le cahier des charges. Tout au long de la conduite du projet, il veille au respect des coûts, des délais et de la qualité.

Le Master Data Manager met en œuvre l’ensemble des techniques et processus permettant d’assurer la qualité des données de référence au sein d’un seul et unique fichier maître. Il est garant de la bonne gestion d’une base de données complexe.

Le consultant data accompagne les organisations dans la mise en place, l’optimisation, l’exploitation et la sécurisation des bases de données.

Les métiers de la Cyber Sécurité

L’auditeur en sécurité organisationnelle réalise des audits et des contrôles des processus de sécurité. Il s’assure de la conformité aux politiques internes et aux réglementations qui s’appliquent à l’organisation. Il contrôle que les politiques et règles de sécurité définies pour assurer le maintien en conditions de sécurité sont mises en œuvre, respectées et efficaces ; il identifie les vulnérabilités et propose des actions de remédiation.

Il analyse l’ampleur de la crise, met en place les actions nécessaires à sa résolution et coordonne les équipes pour qu’elles appliquent ses recommandations. Il conseille les directions métiers afin de résoudre les crises de cybersécurité. Il organise la capacité de l’organisation à affronter de nouvelles menaces en matière de cybersécurité.

L’analyste de la menace cybersécurité étudie l’évolution des motivations et des modes opératoires des attaquants afin de permettre à l’organisation d’ajuster sa stratégie de cybersécurité. À un niveau plus opérationnel et technique, il fournit des renseignements fiables et contextualisés permettant d’adapter et d’améliorer les moyens de prévention, de détection et de réponse à incident.

Il assure le pilotage de la démarche de cybersécurité sur un périmètre organisationnel et/ou géographique au sein de l’organisation. Il définit ou décline, selon la taille de l’organisation, la politique de sécurité des systèmes d’information (prévention, protection, détection, résilience, remédiation) et veille à son application.

Les métiers de la Blockchain

Le certificateur de données clients est le gardien des données clients de son entreprise. Il veille sur les bases de données de l’entreprise ou de l’institution pour laquelle il travaille. Cette veille s’inscrit dans une stratégie de gestion de la relation client ou CRM.

Il joue le rôle d’intermédiaire, entre la partie technique et la partie métier. Il s’appuie sur une équipe d’experts qui le guideront, quant à l’utilisation de tel architecture ou tel algorithme à utiliser et il est capable de synthétiser des données ayant attrait à la fois à la compatibilité et aux contraintes de sécurité de la Blockchain.

Grâce à leur expertise de ces monnaies digitales, ces consultants accompagnent les startups ou les investisseurs afin de prendre les meilleures décisions stratégiques ou de développement.

Les métiers des Systèmes et Réseaux

L’administrateur réseau veille au bon fonctionnement des systèmes de télécommunications grâce auxquels les différents sites ou bureaux d’une entreprise échangent des informations. Il intervient en cas de problème technique.

L’architecte infrastructure garantit la cohérence technique et la pérennité du système d’information lors de ses évolutions tout en veillant à optimiser les ressources, les performances et les coûts.

Le consultant MOA a une mission d’interface entre les équipes métier et la maîtrise d’œuvre chargée de la réalisation technique du projet. En amont du projet, il aide le client à définir ses besoins, consigne les spécifications fonctionnelles et rédige le cahier des charges. Tout au long de la conduite du projet, il veille au respect des coûts, des délais et de la qualité.

Les métiers du Développement Web

Le Développeur Web développe des interfaces web adaptées pour son client. Il peut s’agir de sites Intranet, de sites internet, d’applications web ou d’outils en ligne. Il répond à un cahier des charges élaboré par un chef de projet.

Le Développeur d’Applications Mobiles conçoit la réalisation technique et le développement informatique d’applications pour mobiles, smartphones et tablettes. Il peut créer de toutes pièces l’application, faire l’adaptation d’un site web sur mobiles ou tablettes, et optimiser des applications déjà existantes.

Les métiers des Ressources Humaines

Le directeur des ressources humaines est ce qu’on appelle le chef du personnel. C’est lui qui est chargé d’établir une stratégie RH et d’évaluer les besoins humains de l’entreprise. Ses champs d’intervention vont de la formation du personnel, au recrutement en passant par l’organisation des licenciements.

Dénicher de nouveaux talents susceptibles de convenir aux besoins d’une entreprise, telle est la mission du chasseur de têtes. Il peut exercer en tant qu’indépendant ou dans un cabinet de chasseurs de têtes.

Le directeur de la transformation digitale doit accompagner son entreprise dans sa transformation numérique. Pour cela, il doit réaliser un audit préalable et prévoir un plan d’action qui aboutira à la transformation digitale de l’entreprise.

DBS partenaire de

Logo de French Tech Gard

DBS certifiée par

Je recherche…

DBS – Digital Business School Copyright 2020 Établissement d’enseignement privé Mentions légales